Guinea Leasing Services

L’activité de crédit-bail est régie par la Loi portant réglementation bancaire. En outre, depuis Février 2012 la Guinée s’est dotée d’une loi spécifique régissant l’activité du crédit-bail et qui a été élaborée par la Banque Centrale de la République de Guinée « BCRG », avec l’assistance technique de la Société Financière Internationale « SFI ».

La loi du crédit-bail N°L/2012/005/CNT du 24/02/2012 est considérée parmi l’une des plus avancées sur le continent africain[i]. Toutefois, l’entièreté des textes d’application n’est pas encore disponible.

La société Guinea Leasing Services (GLS S.A) est la première société guinéenne de ce type à voir reçu son agrément le 13 janvier 2014. En cela, elle est la première institution financière à capitaux purement nationaux à recevoir son agrément d’établissement de crédit-bail.

Son positionnement de crédit-bail intervenant auprès de clients de toute taille, de la TPE aux grandes entreprises, permet à GLS S.A de répondre à des besoins d’investissements très divers.

A ce jour, la société Guinea Leasing Services a signé deux contrats d’envergure : l’un avec MTN-Areeba (un des leaders de la téléphonie mobile en Guinée) et l’autre avec le Groupe Huawei (multinationale spécialiste des TIC), le tout représentant une flotte de plus d’une centaine de véhicules. Ces contrats représentent une valeur d’environ 8 Millions de Dollars US (en comptabilisant les services annexes sur 4 ans).

L’avantage principal de Guinea Leasing Services est de proposer une offre « full-services » à ces clients. En effet, la société Guinea Leasing Services travaille directement avec la société Global Mining Services (mandataire de GLS S.A) afin d’assurer la gestion des flottes de véhicules (maintenance, gestion des chauffeurs, tracking…). De plus, Global Mining Services entretient un partenariat avec une société anglophone TechSupportXL, spécialisée dans la gestion de flottes de grande envergure.

Aujourd’hui, Guinea Leasing sait qu’elle se doit de renforcer ces capacités techniques afin de pouvoir conquérir de nouveaux marchés. De plus, elle souhaite orienter son action vers les TPE et PME afin de contribuer de façon significative au développement de l’économie guinéenne. En effet, ces entreprises sont le pilier de l’économie guinéenne en contribuant à 80% à cette dernière mais ont des difficultés à accéder au système bancaire classique. Le leasing permet de répondre aux besoins de financement des ces entreprises de moyenne et petite taille dans le secteur formel comme informel. Il est ainsi démontré par les professionnels du leasing que cette activité engendre une migration des TPE vers les PME et des PME vers les grandes entreprises. Ainsi donc, le leasing joue un rôle important dans la formalisation de l’économie. De même, le développement du marché de leasing de 10% génère une croissance de 1% du PNB du pays.

Le graphique ci-dessous résume le résultat de l’étude de 2008 de La banque mondiale en partenariat avec l’université UNC Kenan-Flagler Business School qui a couvert 75 pays et 35000 PME sur le rôle des produits financiers dans la croissance des PME et le revenu par habitant. Elle démontre que le leasing est un mode de financement créateur de richesses et d’emplois.

 

Aujourd’hui la société Guinea Leasing Services croit au développement de cet outil financier et recherche donc un ou des partenaire(s) présent(s) sur le marché du leasing dans des pays ayant développé ce secteur (notamment au Maroc) afin de pouvoir collaborer techniquement avec et ainsi participer au renouveau de la structuration économique de la République de Guinée.

 

Laisser un commentaire